SUP-PRO RANKING 2015

SUP-PRO RANKING
« Apprécier et reconnaitre le mérite, mobiliser vers l’excellence »

 

GENERALITES SUR NOS CLASSEMENTS

Chaque ranking ou baromètre ou classement ou palmarès, est une démarche spécifique, harmonieuse et intégrée de collecte, de traitement, d’analyse et d’interprétation des données. Elle est élaborée par le Cabinet CHANING CONSULTING § SERVICES, afin d’évaluer et classer les institutions ciblées  en fonction de leurs performances générales et/ou spécifiques. Chaque démarche de ranking se rapporte à une démarche méthodologique, à des critères et à des indicateurs précis. Les classements sont publiés par catégorie et/ou ordre de mérite. A chaque classement correspond une période de validité donnée.

Les classements conduits par le Cabinet CHANING CONSULTING & SERVICES sont des classements indépendants. La pertinence, l’efficience et la rigueur méthodologique sont aussi des gages de  validité et de crédibilité de tous nos classements.

Nos classements sont soit initiés par le Cabinet, soit issus d’une commande (service rendu). Tout classement issu d’une commande et publié ou diffusé par nos soins, fait ressortir clairement le nom du commanditaire.

Nos principaux domaines d’intervention en matière de classement sont ceux de la formation et de l’épanouissement professionnels.

SUP-PRO RANKING 2015

I- OBJECTIF GENERAL

Evaluer et classer périodiquement par domaine de formation, les établissements d’enseignement supérieur à vocation professionnelle au Cameroun d’après leur efficacité externe perçue auprès des entreprises.

II- CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le contexte du projet « SUP-PRO RANKING » est caractérisé par :

  • Une volonté des pouvoirs publics (MINESUP) pour professionnaliser les formations dans l’enseignement supérieur au Cameroun;
  • Une forte croissance du nombre de filières de formation, d’établissements privés et publics d’enseignement supérieur à vocation professionnelle au Cameroun ;
  • Une demande de formation professionnelle sans cesse croissante dans le supérieur ;
  • Une demande croissante de lisibilité des performances des établissements et de leurs filières de formation par la communauté éducative ;
  • L’instauration de l’Assurance Qualité et d’une culture d’évaluation ;
  • Un attrait croissant des familles et des jeunes pour l’émigration à la recherche d’établissements d’enseignement supérieur à vocation professionnelle performants.

Dans ce contexte et conscient de nos compétences, notre devoir patriotique est d’accompagner activement les établissements  privés et publics d’enseignement supérieur à vocation professionnelle au Cameroun,  à améliorer leurs rendements et leur attractivité, de même que la qualité de leurs formations. Telle est la  justification de la création du projet SUP-PRO RANKING.

III- BUTS DU RANKING

SUP-PRO RANKING comporte des buts explicites et des objectifs implicites :

II-1) Buts Explicites

  1. comparer et différencier les établissements par domaine de formation selon leur notoriété auprès des entreprises et des professionnels de la branche considérée ;
  2. sensibiliser les élèves, étudiants, enseignants, parents, professionnels de l’orientation-conseil, les chefs d’entreprises et autorités publiques sur l’évolution de la qualité des établissements d’enseignement supérieur à vocation professionnelle au Cameroun ;
  3. reconnaitre et accompagner les efforts de croissance et de développement qualitatif des établissements d’enseignement supérieur de formation à vocation professionnelle ;
  4. fournir aux promoteurs/Chefs d’Etablissements des arguments objectifs et pertinents sur les avantages qualitatifs de leurs établissements ;
  5. fournir aux promoteurs/chefs d’établissements un outil d’orientation de leur stratégie de domaine de formation.
  6. Fournir aux camerounais de la diaspora et aux étrangers, des indications pertinentes pour leurs prises de décisions en faveur d’un établissement d’enseignement supérieur à vocation professionnelle au Cameroun.

II-2) Buts implicites :

  1. Promouvoir l’amélioration continue de la qualité des formations offertes par les établissements privés et publics d’enseignement supérieur au Cameroun à vocation professionnelle ;
  2. Accroître la visibilité et la lisibilité des établissements évalués;
  3. Accroître et promouvoir l’attractivité de la destination Cameroun dans le marché de l’économie de l’enseignement et de la formation;
  4. Réduire les taux d’ « émigration de formation » des camerounais ;
  5. Doter de façon permanente les couples « Etablissement/Ministère de Tutelle » d’une contribution externe locale et indépendante en matière ranking.

IV- APPROCHE METHODOLOGIQUE QUELQUES INDICATIONS DE BASE

L’approche méthodologique retenue pour ce ranking est fondée sur l’évaluation de l’efficacité externe par plébiscite des établissements visés auprès des managers opérationnels des entreprises. Des entretiens déclaratifs (spontanés et assistés), sont ainsi menés pour chaque domaine de formation, auprès des responsables de service des métiers concernés au sein des entreprises pour apprécier la crédibilité ou la notoriété des établissements.  Les détails techniques de cette démarche méthodologique peuvent être obtenus sur demande auprès du cabinet.

OBJECTIF DE L’ENQUETE

L’objectif de l’enquête est de recueillir auprès des entreprises (managers opérationnels) et selon leurs domaines d’activités, leur appréciation sur la qualité des prestations de formation offertes par les établissements d’enseignement supérieur  à vocation professionnelle au Cameroun dans ces domaines d’activités.

BUTS DE L’ENQUETE

L’enquête vise à :

  • apprécier la notoriété des établissements d’enseignement supérieur à vocation professionnelle au Cameroun auprès des entreprises, par filière de formation et suivant le domaine d’activité correspondant en entreprise ;
  • classer ces établissements d’enseignement supérieur à vocation professionnelle au Cameroun par ordre de mérite suivant cette appréciation des entreprises ;
  • produire les indicateurs de qualité de la formation les plus régulièrement utilisés par les entreprises pour apprécier la qualité d’une formation dispensée par un établissement d’enseignement supérieur à vocation professionnelle au Cameroun, dans leurs domaines d’activités ;

CHAMP DE L’ENQUETE

Le champ de l’enquête est le territoire national du Cameroun. L’unité statistique est l’entreprise. Les entreprises sont réparties suivant leur taille en deux catégories : les grandes entreprises (GE), les petites et moyennes entreprises (PME)

DOMAINES (FILIERES) DE FORMATIONS DE REFERENCE DU CLASSEMENT

Agronomie et sciences vétérinaires
Arts et photographie
Assurance
Audiovisuel et cinéma
Banque et finance
Bâtiment-travaux publics (BTP)
Commerce et marketing
Communication et publicité
Comptabilité
Droit
Education et enseignement
Environnement
Industrie du bois et forestière
Informatique
Journalisme
Langues
Management
Médecine et santé humaines
Pétrole et extraction des richesses souterraines
Ressources humaines
Secrétariat
Technologies industrielles
Télécommunications
Tourisme, hôtellerie, restauration
Transport et logistique

NOMBRE D’ETABLISSEMENTS REFERENCES : 264

PERIODE DE REALISATION DE L’EDITION 2015 : Août – décembre 2015

POLITIQUE DE PUBLICATION DES RESULTATS : Etablissements/domaine de formation

POLITIQUE DE DIFFUSION DU CLASSEMENT : Médias, hors médias, établissements d’enseignement secondaire et supérieur, entreprises, diaspora.

Partenaires Institutionnels du Ranking :

  • MINESUP (Ministère de l’Enseignement Supérieur au Cameroun)
  • GICAM (Groupement Inter-patronal du Cameroun)
  • ECAM (Les Entreprises du Cameroun)

Cadre légal :

Lettre d’approbation et d’encouragement du MINESUP (Ministère de l’Enseignement Supérieur au Cameroun)

Effectif de l’Equipe du Ranking : 79 personnes

V- PERIODE DE VALIDITE DE CHAQUE CLASSEMENT

  1 an à compter de la date de publication.

VI- RESULTATS

 (disponibles dès le 04 février 2016)